Back to Top

Une nouvelle technique de ramassage des jacinthes d’eau à Sô-ava

OTHER PHOTOS

L’une des contraintes que rencontrent les maraichers dans le processus de compostage est la pénibilité du ramassage de la jacinthe. En effet, la technique de ramassage actuelle des jacinthes consiste à plonger dans l’eau et à collecter les jacinthes jusqu’au remplissage des pirogues. Les maraichers sont donc exposés aux risques sanitaires et de noyade. Face à cela, le projet d’amélioration de la production maraichère, a développé en collaboration avec les maraichers une nouvelle technique de ramassage moins pénible et avec une augmentation de la productivité du ramassage. Elle consiste à tracter à l’aide de filet fait de corde, de bois et de bouteilles en plastique un amas de jacinthe d’une position sur le lac vers la berge où les jacinthes pourront être ensuite aisément ramassées.

A cet effet, trois filets différents de par l’agencement des éléments constitutifs (bois, bouteilles) et l’écartement entre ces éléments ont été testés. Il ressort de ces tests que pour le même temps de collecte, la nouvelle technique de ramassage permet de ramasser 1401kg de plus que l’ancienne technique soit un accroissement de 39%. En comparaison avec l’ancienne technique, la nouvelle technique est donc plus efficace et moins pénible car elle nécessite moins de maraichers pour une séance de ramassage. Egalement, la nouvelle technique permet d’éviter les risques sanitaires et de noyade auxquels les maraichers étaient exposés.

Les maraîchers sont contents de la nouvelle technique qu’ils ont déjà adoptée puisqu’elle vient adresser une contrainte que vivent les maraichers lors du compostage des jacinthes. En témoignage, un maraicher dit ceci : « lorsque de nouvelles techniques sont recherchées avec nous-mêmes, nous nous sentons propriétaires des solutions obtenues ». En somme, cette nouvelle technique leur permettra d’intensifier la production de compost et d’améliorer leurs rendements agricoles.