Back to Top

Un modèle économique pour protéger les mangroves

Les mangroves sont des écosystèmes fragiles, extrêmement utiles pour le bien-être des populations riveraines tant en termes de services environnementaux que de sources de revenus. Ces écosystèmes notamment dans le complexe Ramsar 1017 au Bénin sont malheureusement en dégradation et les contraintes en pleine évolution (changement climatique, croissance démographique, avancée de la mer, urbanisation) exacerbent la pression sur ces écosystèmes et leurs ressources.

Face à cette situation, ACED vise contribuer à une gestion durable intégrée des mangroves du complexe Ramsar.

L’approche méthodologique utilisée est participative et multidisciplinaire, associant les communautés locales, les institutions de recherche et des entreprises du secteur privé afin de créer un écosystème de collaboration et de co-création de solutions durables pour la gestion efficiente des mangroves. Un accent particulier est mis sur le développement d’un modèle économique qui renforce les sources de revenus des populations locales et réduit leur pression sur les mangroves. Cette approche favorise l’appropriation et la durabilité des interventions.

De façon concrète, ACED promeut à travers cette initiative (i) le développement de l’apiculture, une activité éco-responsable au double avantage économique et environnemental, et (ii) le développement d’un label de qualité « Miel Mangroves 1017 » pour valoriser au mieux la particularité des zones de mangroves et le savoir-faire des communautés riveraines.

Parallèlement, les ménages qui dépendent des mangroves pour l’énergie domestique seront appuyés dans la fabrication des foyers améliorés afin d’améliorer leur efficience énergétique. In fine, ces actions permettront de mieux protéger les mangroves du complexe Ramsar 1017 et soutenir les moyens d’existence des populations locales. L’initiative est soutenue par le Programme de micro financement du Fonds pour l’environnement mondial PMF/FEM, de la Fondation Tobé et de DagriVest