Back to Top

Renforcer les capacités des jeunes dans l’agrobusiness

OTHER PHOTOS

Du 3 au 5 mai 2016, ACED a participé au 3ème Forum Panafricain sur le Renforcement des Capacités à Harare, Zimbabwe. Le thème du Forum est « Renforcer les capacités pour la transformation économique et sociale de l’Afrique ». Donald Houessou de ACED a, durant cet évènement, signé un accord de financement avec la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) pour conduire un projet sur l’implication des jeunes dans l’agrobusiness au Bénin. Le cadre du projet est présenté ci-dessous.

Défis

Le manque de capacités empêche les jeunes de libérer leur potentiel et de profiter pleinement des opportunités du secteur agricole.

  • Le défi principal est leur incapacité à considérer le secteur agricole comme une chaîne de valeur. Il en résulte une forte concentration des jeunes dans le secteur de la production primaire entrainant une hausse de l’offre mais qui n'arrive pas à tirer des revenus conséquents du marché. Ce défi est également lié au déficit de connaissances sur les profils des jeunes pouvant orienter les politiques. Au Bénin, il n’existe pas une catégorisation claire et exhaustive des profils des jeunes intéressés à s’engager dans l’agriculture.
  • Ensuite, il y a l’incapacité des jeunes à comprendre les marchés agricoles et à déterminer quels produits et quel positionnement sont les plus rentables.
  • Enfin, un autre défi est lié aux compétences en affaires dans le secteur agricole. Peu importe le niveau de formation et de connaissances que les jeunes ont dans le secteur agricole, s’ils manquent de compétences et d’aptitudes en affaires, ils ne pourraient réussir dans le secteur agricole.

Approche

En lien avec les défis de capacités susmentionnés, ce projet propose de développer une approche catalytique pour fournir des informations basées sur l’évidence et les ressources nécessaires afin de réduire le gap de connaissances et engager avec succès les jeunes dans le secteur agricole.

Résultats attendus

  • Les profils, besoins et positionnements les plus profitables aux jeunes dans les chaines de valeur agricoles sont analysés ;
  • Un manuel sur l’entrepreneuriat agricole et les capacités d’affaires pour les jeunes est développé ;
  • Des produits de connaissances avec des recommandations politiques clés sont développés et partagés avec toutes les parties prenantes.

Ce financement est l’un des 3 octroyés en Afrique par la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) dans le cadre de son programme "Funding Innovative Capacity Building Initiatives (FICAD)"