Back to Top

Membres du consortium

Left to Right: Frejus Thoto (Project Coordinator), Penelope Amoussou (Financial Officer), Dr. Ben Sonneveld (Senior Researcher), Donald Houessou (Junior Researcher), Prof. Philippe Laleye (Senior Researcher)
Left to Right: Frejus Thoto (Project Coordinator), Penelope Amoussou (Financial Officer), Dr. Ben Sonneveld (Senior Researcher), Donald Houessou (Junior Researcher), Prof. Philippe Laleye (Senior Researcher)

Le projet est mis en œuvre par trois organisations représentées par :

Frejus Thoto, Coordonateur du projet | Centre d'Actions pour l’Environnement et le Développement Durable (ACED), Organisation Leader

Ben Sonneveld, Chercheur | Centre for World Food Studies of the VU University of Amsterdam (SOW-VU), Partenaire de Recherche

Philippe Laleye, Chercheur | Laboratoire d’H’ydrobiologie et d’Aquaculture de l’Université d’Abomey-Calavi (LHA/UAC), Partenaire de Recherche

ACED travaille en étroite collaboration avec les communautés de pêcheurs impliquées dans le projet pour s’assurer que leur connaissance locale est pleinement intégrée aux découvertes scientifiques du projet, de sorte que les résultats de recherche soient aisément applicables en pratique. ACED fournit également une expertise de terrain pour les activités de recherches et maintient un contact rapproché avec les communautés de pêcheurs, les décideurs locaux et les responsables d’agences gouvernementales.

Le Centre for World Food Studies (Acronym Neerlandais SOW-VU), utilise sa vaste expérience des projets multidisciplinaires pour coordonner l’harmonisation des données et intégrer les arrangements biophysique, socioéconomique et institutionnel dans un même cadre aalytique pour informer les décideurs et les parties prenantes des communautés de pêcheurs grâce à des tableaux synoptique claires et des cartes colorées des impacts des interventions politiques et des scénarios de développement prospectifs.

Le laboratoire d’hydrobiologie et d’aquaculture  de l’Université d’Abomey-Calavi, Bénin (LHA-UAC) est une institution de formation et de recherche en Hydrobiologie, en gestion des pêcheries et en aquaculture. Le laboratoire contribue à la collecte et à l’analyse des caractéristiques biophysiques et des statistiques  sur la pêche durant la période du projet. Une tâche spécifique est de quantifier la relation entre la dégradation des ressources en eau et la production halieutique.