Back to Top

Cocréer avec les acteurs locaux les connaissances sur les jardins communautaires au Bénin

Pour contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations urbaines pauvres, le centre ACED a initié le projet d’amélioration de la sécurité alimentaire grâce au développement de jardins communautaires dans les villes du Bénin.

Une étude conduite durant la mise en œuvre de ce projet dans 29 jardins à Cotonou et Porto-Novo auprès de 261 jardiniers a permis d’estimer la profitabilité du jardinage et le taux d’insécurité alimentaire au sein des jardiniers, de comprendre les règles de gestion et des régimes d’achat et vente et de connaitre les contraintes liées au développement des jardins communautaires en milieux urbains. Ce faisant et afin de faciliter la cocréation de connaissances avec les acteurs locaux une rencontre a été organisée avec les parties prenantes dans le but de partager et valider les résultats issus de l’étude menée sur les connaissances endogènes au sein des jardiniers. Cette rencontre a permis de recueillir leurs points de vue et d’échanger sur les approches de solutions pratiques et réalistes aux problèmes qui empêchent le développement des jardins communautaires en milieux urbains.

En somme, les jardiniers ont confirmé la rentabilité de leur activité, l’existence de l’insécurité alimentaire chez certains jardiniers urbains et la bonne gestion des jardins communautaires. Egalement, ils ont apporté des explications complémentaires qui expliquent ces résultats et détaillé les contraintes auxquelles ils font face dans leur activité. Ces contraintes vont au-delà des actions individuelles et nécessitent que des actions collectives, notamment de la part des autorités locales et gouvernementales et des organisations d’appui au secteur agricole, soient menées pour booster le développement de ce secteur.

Nous sommes impatients de partager avec vous le rapport de l’étude dans les jours à venir…