Back to Top

Améliorer la gestion des mangroves au Bénin

L’état des lieux de l’évolution des mangroves au Bénin montre qu’il faut poser des actions intégrées en vue d’une gestion durable et intégrée des mangroves du complexe RAMSAR 1017. Le Centre d’Actions pour l’Environnement et le Développement Durable (ACED) propose un modèle innovant qui combine trois éléments : restauration du couvert végétal des écosystèmes, développement de l’apiculture et promotion des foyers améliorés dans les manages. Une étude préalable a montré que 75% de la superficie des mangroves des villages d’Avlo centre, d’Allongo, d’Nikoué-Condji sont dégradées à cause des activités telles que la pêche, la saliculture, la vannerie et le maraîchage. Dans ces villages, le bois est encore largement utilisé et les habitants en général utilisent les foyers traditionnels pour la cuisson de leurs repas. Ces habitants ignorent pratiquement l’existence des foyers améliorés et sont toutefois intéressés à tester un nouveau mode de cuisson performant et durable. Bien que l’apiculture ne soit pas pratiquée dans ces villages, les habitants ont une forte volonté à développer cette activité comme une nouvelle source de revenus pour sortir de la pauvreté.