Back to Top

Lancement du projet d'amélioration de la sécurité alimentaire en milieu urbain

OTHER PHOTOS

Le projet d’amélioration de la sécurité alimentaire grâce au développement de jardins communautaires dans les villes du Bénin, financé par l'Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique, a été officiellement lancé à Cotonou lors d’un atelier qui s’est tenu le 01 juillet 2016. Cet atelier a réuni divers acteurs du monde agricole et du secteur de l’agriculture urbaine en particulier afin qu’ils s’approprient l’initiative et formulent des pistes d’amélioration de la stratégie de mise en œuvre du projet. Il a été ouvert par le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et a connu la présence du représentant de l’ambassadeur des Pays-Bas près le Bénin et du 1er adjoint au maire de Cotonou.

Les communications données par les membres du consortium constitué du Center for World Studies de l’Université Libre d’Amsterdam (SOW), du Centre d’Actions pour l’Environnement et le Développement Durable (ACED) et de l’Ecole d’Economie, de Socio-Anthropologie et de Communication pour le Développement Rural de la Faculté des Sciences Aronomiques ont permis aux participants de mieux cerner la problématique de l’agriculture urbaine, ses formes et contraintes et, de mieux comprendre le projet, ses objectifs, sa stratégie de mise œuvre et ses méthodes d’analyse. 

  • Communication liminaire: Vue globale de l’agriculture urbaine en Afrique de l’ouest: Mise en lumière des leçons apprises; préparée par le Dr. Olufunke COFIE et présenté par Donald HOUESSOU, Directeur de Programmes de ACED et membre du consortium. Télécharger la communication
  • Communication 2: Jardins communautaires : Définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine; présentée par le Dr. Augustin AOUDJI de l'Ecole d'Economie, de Socio-Anthropologie et de Communication pour le Développement Rurale, membre du consortium. Télécharger la communication
  • Communication 3: Feuille de route pour le projet d’amélioration de la sécurité alimentaire grâce au développement des jardins communautaires dans les villes du Benin ; présentée par le Dr. Ben Sonneveld, SOW-VU, membre du consortium. Télécharger la communication

Les participants ont échangé sur le projet et formulé des pistes d’amélioration de sa stratégie d’implémentation. Ils ont également réfléchi sur la question de l’agriculture urbaine dans le contexte béninois et formulé des solutions aux contraintes auxquelles elle fait face. Les propositions à l'amélioration de la stratégie du projet icluent entre autre  l’implication effective de toutes les parties prenantes et la restitution des résultats du projet au niveau de toutes les catégories d'acteurs. Ils ont également préconisé le renforcement des capacités des producteurs maraîchers, la mise en place d'un système de contractualisation entre producteurs et commerçants, la promotion de l'intégration agiculture/élevage, etc. comme solutions aux divers problèmes rencontrés par l'agriculture urbaine au Bénin.